On se tient devant une écluse…

On se tient devant une écluse,
garante de renferme.
On trouve alors le truc de façon instinctive :
on bande quelques muscles,
on trahit une hésitation, on s’extirpe de la.
On ressent une pression sur l’oreille.
Une harmonique repoussante.
Un mode de pensée impersonnel.
Mais on ne saurait perturber un système
quand on voit l’aimé dans une porte a tambour.

 

 

© 2002, Paul Bogaert
De:
Circulaire systemen
Editions: Meulenhoff, Amsterdam, 2002
© Traduction: 2003, Daniel Cunin